+32 (0)2 349.19.28

COMPÉTITION

Les disciplines 

 

La route

La route est la discipline historique et la plus connue de notre sport grâce, à des épreuves mythiques comme le Tour de France mais aussi Liège-Bastogne-Liège ou encore la Flèche Wallonne.

  • La course en ligne : Les coureurs doivent parcourir un certain itinéraire et le coureur qui passe la ligne d’arrivée en premier est déclaré vainqueur.
  • La course par étapes : Qui dit « étapes », dit plusieurs jours de course. Le classement se fait par addition des temps journaliers : c’est le classement général.
  • Le contre-la-montre : Chaque coureur prend le départ individuellement et effectue le parcours le plus vite possible. Le coureur avec le temps le plus rapide, gagne.
  • Le contre-la-montre par équipes : Le départ se fait par équipe. L'équipe avec le temps le plus rapide, gagne.
  • La course en circuit : Courses d’un jour sur des circuits à parcourir un certain nombre de fois.
  • Le critérium : Courues sur des distances totales relativement courtes (moins de 100 km), les critériums se disputent sur des circuits d’une longueur de qui peut varier de 800 m à 4 km.
Le VTT 

Le Vélo Tout Terrain ou « off road » (hors route) se distingue par son aspect nature puisqu’il se pratique aussi bien à travers champs et bois, sur les chemins et en dehors, sous toutes les latitudes.

  • Cross country Olympique (XCO) : 
    • Des circuits techniques avec des terrains variés
    • De 45' à 1h40 en fonction des catégories
  • Cross country Marathon (XCM) : 
    • Version longue du cross-Country qui se déroule sur un parcours de 80 à 160 km.
    • Epreuve de masse, avec un départ en ligne.
  • Enduro (END) : Epreuves composées par une alternance de spéciales à profil descendant (sections chronométrées) et de liaisons (sections non chronométrées mais à réaliser dans un temps imparti).
  • Trial  : Le Trial consiste à franchir des zones naturelles ou artificielles faisant appel à des notions d’équilibre et de maîtrise du vélo sans avoir d’autre appui que les pneus (sous peine de pénalités)..
  • Descente individuelle (DHi) : Course contre la montre sur un profil descendant au cours de laquelle le pilote négocie une succession de passages rapides et techniques. Le temps de course est compris entre 2 et 5' pour un parcours de 1,5 à 3km.
  • Pump track : Le principe est de parcourir le plus rapidement possible une piste avec un revêtement soit en goudron, soit en terre ou parfois en bois, composée de petites bosses et virages serré
La piste 

Le cyclisme sur piste est une discipline olympique et une pratique sportive regroupant plusieurs épreuves se déroulant sur un vélodrome généralement couvert. Il se pratique toujours sur des vélos à pignons fixes, c’est-à-dire qu’à l’inverse d’un vélo à roue libre le pratiquant est obligé de pédaler en permanence jusqu’à l’arrêt complet de son vélo.

Un vélodrome est une surface aménagée d’une piste ovale, généralement de 200 mètres à 250 mètres avec deux virages relevés.

L’anneau, de longueur variable, propose deux lignes droites et des virages relevés qui permettent de donner de la vitesse aux pistiers.

Le BMX 

Né dans les années 70’, le BMX fait un retour en force. Son aspect fun séduit les plus jeunes, alors que son aspect

sécurité rassure les parents puisque le BMX se déroule en site propre, en dehors de toute circulation.

Il se décline en version 

  • Fresstyle : réalisation de figures
  • Race : course entre 8 concurrents qui doivent parcourir une piste de 340 à 400 m.
Le cyclo-cross 

Le cyclo-cross se pratique à l’automne et durant l’hiver. Le circuit est composé de chemins, de prairies, voire de sable et d’un peu de route ; des obstacles artificiels sont placés sur le circuit afin de contraindre les participants à poser pied à terre et à transporter le vélo. La longueur de l’épreuve est calculée en fonction du temps de la course, de 20' pour les catégories de jeunes à une 1h pour l’élite. Les vélos sont renforcés et équipés de pneus à crampons et de freins adaptés.

Le Paracyclisme 

Il s’agit du cyclisme adapté aux personnes souffrant d’un handicap physique. 


Autorisation compétition à l'étranger

Pour les coureurs qui souhaitent participer à une compétition à l'étranger (hors interclubs et les sélections fédérales ou nationales),

il est nécessaire de faire une demande et d'obtenir les autorisations.

Elles doivent être sollicitées suffisamment à l'avance  (14 jours minimum) pour recevoir le document signé par le Directeur Technique FCWB.

Ces autorisations sont individuelles, et peuvent être refusées.

Le délégué présent sur le lieu de la course étrangère peut refuser le départ en cas de non présentation du document.

Enfin, l'assurance peut également refuser d'intervenir si l'autorisation n'a pas été sollicitée ou accordée.

Ce document doit être envoyé au plus tard 14 jours avant la date de l’épreuve au Directeur Technique FCWB.

Le droit d’inscription - 5€ -  doit être versé sur le compte de la FCWB (Iban BE39 2710 0610 0019) en même temps que l’introduction de la demande.

Demande de participation / étranger